Accueil

Éducation

Emploi

Entreprise

Actualité

Création

ICAM

Contact

 

 

 

Thèmes d'actualités

Emploi et éducation

Entreprise et création

Financier et comptabilité

Relation et marketing

Droit et liberté

 


 

 

 

Actualité d'emploi

 

La Colombie a besoin de point de vue différent pour changer

En étant un Nord-Américain vivant à Cartagena depuis plusieurs années, ayant visité plusieurs régions de la Colombie et en ayant des entreprises rentables, alors je suis en mesure de voir les choses telles qu’elles sont et non ce qu’elles devraient être. Ma première observation est dans l’éducation fausse et inutile qui produit des étudiants qui n’ont aucune envie de travailler car les emplois « bien payés » sont rares et les formations de qualité sont encore plus rares pour apprendre autre chose que les mêmes habitudes inutiles de leur prédécesseur qui créent la même pauvreté…

Comment un professeurs qui gagnent moins de 1.000.000 $ de pesos par mois peut-il enseigner quelque chose qu’il ne vit pas ? Comment quelqu’un vivant dans la pauvreté et le manque d’initiative peut-il enseigner aux gens de vivre dans des conditions plus saines et avoir de l’initiative ?

 



Ainsi, la base du problème se trouve dans l’attitude fermée et la limitation du professeur ou enseignant colombien à multiplier ses enseignements faux qui produisent les mêmes conditions de pauvreté et de manque d’initiative. Les étudiants ont besoin de point de vue différent afin de CHOISIR autre chose que la pauvreté et le manque d’espoir… Mais si tous les professeurs sont identiques, alors les étudiants n’ont aucun CHOIX. Est-ce que vous comprenez ? Je ne m’adresse pas aux professeurs qui eux sont complètement endormis dans leur « conditionnement » sans s’en rendre compte et qui vont dire que je me trompe… pour se justifier et ainsi ne pas voir les faits tels qu’ils sont et ainsi recréer les mêmes situations…